Relations de travail

Cette section du site présente des informations relatives aux derniers développements des négociations en cours. Ce site évolutif, conçu dans une perspective de transparence, sera mis à jour régulièrement afin d’être le plus pertinent et le plus utile possible pour l’ensemble du personnel de l’Université.

Le contenu de cette section provient de l’UQAM et lui est propre. De plus, les syndicats n’ont pas participé à sa rédaction.

Syndicats

IATSE 262

Le point au 1er mai 2020

Afin de rassurer les employés, tous les membres du syndicat ont reçu la confirmation que les contrats de travail en vigueur seront honorés jusqu’au 1er mai 2020. Tenant compte de l’évolution de la situation et dans l’attente des directives du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), l’Université analyse actuellement au cas par cas les contrats de travail afin de pouvoir statuer rapidement sur la situation qui prévaudra après le 1er mai. Nous sommes conscients que la situation actuelle est génératrice d’anxiété et mettons tout en œuvre afin de pouvoir informer les employés le plus tôt possible.

Le point au 19 février 2020

La convention collective actuellement en vigueur viendra à échéance le 16 décembre 2022.

IATSE 56

Le point au 1er mai 2020

Afin de rassurer les employés, tous les membres du syndicat ont reçu la confirmation que les contrats de travail en vigueur seront honorés jusqu’au 1er mai 2020. Tenant compte de l’évolution de la situation et dans l’attente des directives du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), l’Université analyse actuellement au cas par cas les contrats de travail afin de pouvoir statuer rapidement sur la situation qui prévaudra après le 1er mai. Nous sommes conscients que la situation actuelle est génératrice d’anxiété et mettons tout en œuvre afin de pouvoir informer les employés le plus tôt possible.

Le point au 19 février 2020

La convention collective actuellement en vigueur viendra à échéance le 30 avril 2022.

SECS

Le point au 1er mai 2020

Dans le contexte actuel de pandémie, des rencontres de relations de travail ont lieu de manière plus fréquente entre l’Université et le SECS afin d’assurer un canal de communication efficace. Il est important de maintenir une bonne communication dans ce contexte hautement évolutif.

Afin de rassurer ses employés, tous les membres du syndicat ont reçu la confirmation que les contrats de travail en vigueur seraient honorés jusqu’au 1er mai 2020. Tenant compte de l’évolution de la situation et dans l’attente des directives du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES), l’Université analyse actuellement au cas par cas les contrats de travail afin de pouvoir statuer rapidement sur la situation qui prévaudra après le 1er mai. Nous sommes conscients que la situation actuelle est génératrice d’anxiété et mettons tout en œuvre afin de pouvoir informer les employés le plus tôt possible.

Le point au 19 février 2020

La convention collective actuellement en vigueur est échue depuis le 31 mai 2015. L’Université est en attente des demandes syndicales.

SÉTUE

Le point au 11 décembre 2021

L’exercice de conciliation a permis d’en arriver à une entente de principe en date du 10 décembre 2021. Cette entente de principe prévoit le renouvellement du contrat collectif de travail des étudiantes et des étudiants employés de l’Université.

Le comité de négociation syndical soumettra sous peu cette entente à ses membres. Les journées de grève qui étaient prévues sont suspendues d’ici là.

Cette entente de principe marque une étape importante dans la négociation entre l’Université et le Syndicat des étudiantes et étudiants employé-e-s (SÉTUE).

Le point au 2 décembre 2021

Conformément à sa volonté d’en arriver à un règlement négocié dans les meilleurs délais possibles, et devant le risque d’impasse à la table de négociation, l’Université a demandé le 2 décembre 2021 au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale de nommer une personne conciliatrice dans le cadre de la négociation avec le SÉTUE. L’Université a confiance que la conciliation aidera les parties à parvenir à une entente mutuellement satisfaisante.

Vous pouvez consulter ici le texte intégral du communiqué INFO-Direction publié le 2 décembre 2021.

Le point au 26 octobre 2021

Lors de la séance de négociation du 25 octobre 2021, l’Université a fait le dépôt de l’offre globale patronale et a fourni les explications y afférant. Plusieurs rencontres étant prévues au courant du mois de novembre, les parties auront l’occasion de faire avancer les discussions et de cibler les enjeux à finaliser.

Le point au 6 octobre 2021

Les parties ont repris les séances de négociation cet automne et l’Université a eu l’occasion de déposer ses offres monétaires lors de la séance du 27 septembre 2021. Lors de la séance du 4 octobre dernier, le SÉTUE a rapidement pu déposer une offre syndicale globale, que l’Université s’affaire actuellement à analyser afin d’effectuer un retour promptement. L’UQAM se réjouit de la volonté et de l’engagement des parties d’en arriver, dans un avenir rapproché, à la conclusion des négociations.

Le point au 21 juillet 2021

Les parties ont poursuivi les séances de négociation jusqu’à la fin du mois de juin. Le SÉTUE ayant déposé les demandes salariales à la fin du mois d’avril, l’Université n’a pas été en mesure de procéder aux validations nécessaires avant la pause estivale. Ce sujet sera donc traité lors de la reprise des rencontres à l’automne 2021.

Par ailleurs, les discussions entre les parties avancent et des ententes de principe ont eu lieu sur plus de 25 demandes.

Le point au 10 mai 2021

Depuis les quatre derniers mois, 14 séances de négociation ont eu lieu. En raison du contexte de la pandémie, ces séances ont toutes été réalisées par visioconférence; les règles mises en place permettent un bon déroulement des rencontres. Les discussions constructives entre les parties ont permis des ententes sur certains points normatifs. Le SETUE a déposé à l’Université ses demandes salariales lors de la séance du 28 avril dernier. Après analyse de ces demandes par l’Université, les parties pourront débuter les discussions sur les demandes à incidence monétaire.

Le point au 18 janvier 2021

Trois séances de négociation ont eu lieu jusqu’à maintenant, donnant l’occasion aux parties de déposer leur cahier de demandes respectif et d’échanger afin de s’assurer d’une bonne compréhension mutuelle. Le calendrier 2021 est chargé quant au nombre de séances et les parties sont revenues aux tables dès le 13 janvier 2021. L’Université se réjouit du ton cordial des séances et aborde la suite avec optimisme. 

Le point au 3 septembre 2020

À la demande du SÉTUE, la négociation débutant cet automne se déroulera maintenant par visioconférence. Afin de s’assurer du bon déroulement des séances, dans un contexte très particulier compte tenu de la pandémie, une rencontre préparatoire aura lieu entre les parties ce jeudi 3 septembre. Il ne s’agit pas d’une séance de négociation, mais uniquement de préparation afin de discuter notamment du calendrier des négociations et du processus souhaité par les parties.

Il s’agira aussi d’une occasion pour chacune, chacun de discuter de ses priorités de négociation et d’échanger des informations.

Le point au 16 juillet 2020

Ayant pour objectif de débuter les négociations dès le début de la rentrée universitaire, en tenant compte du contexte actuel lié à la pandémie, les parties sont actuellement à discuter d’un mode de fonctionnement et d’un calendrier des rencontres.  

Le point au 1er mai 2020

Dans le contexte actuel de pandémie, des rencontres de relations de travail ont lieu de manière plus fréquente entre l’Université et le SÉTUE afin d’assurer un canal de communication efficace. Il est important de maintenir une bonne communication dans ce contexte hautement évolutif. Dans cette perspective, des discussions ont actuellement lieu concernant tous les enjeux relatifs aux contrats pour la période postérieure au 1er mai. L’Université a assuré le SÉTUE qu’il serait informé dès que nous connaîtrons les alignements du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur (MEES).

C’est également dans un souci de s’adapter au contexte qu’une lettre d’entente a été signée entre les parties afin de suspendre certains délais prévus à la convention collective jusqu’au 1er mai. Nous avons ainsi voulu assurer que les droits et obligations de tous ne soient pas trop affectés par cette situation exceptionnelle.

Le point au 8 avril 2020

Étant donné le contexte actuel de pandémie, l’Université a acquiescé à la demande syndicale de remettre les rencontres de négociation initialement prévues à partir du 30 mars. Les nouvelles dates sont à déterminer.

Le point au 20 février 2020

La convention collective actuellement en vigueur est échue depuis le 31 décembre 2019. Le Syndicat a déposé un avis de négociation le 20 février 2020.

SEUQAM

Le point au 18 janvier 2021

Suivant la signature de la convention collective 2017-2023, le paiement de la rétroactivité salariale va bon train. L’Université a respecté l’échéancier qui avait été convenu et seuls quelques cas plus complexes seront finalisés sous peu. 

Le point au 6 septembre 2020

À la suite de l’entente de principe intervenue entre les parties, l’Université ce réjouit de la signature de la convention collective du SEUQAM, en date du 2 octobre 2020.
 
Ainsi, les échelles salariales seront majorées de la façon décrite ci-dessous. Par conséquent, le salaire des employés concernés sera ajusté rétroactivement et cette rétroactivité sera versée aux dates suivantes :

  • 2018 : une augmentation de 2 % sera versée sur la paye du 29 octobre 2020; 
  • 2019 : une augmentation de 0,75 % et un montant forfaitaire unique représentant 1 % de votre salaire brut régulier annuel payé (excluant notamment les primes et les heures supplémentaires) seront versés sur la paye du 12 novembre 2020; 
  • 2020 : une augmentation de 1,25 % sera versée sur la paye du 26 novembre 2020.

L’Université en profite pour remercier l’ensemble des personnes qui ont pris part à cette négociation et les féliciter pour l’excellent travail accompli.

Le point au 22 septembre 2020

Les travaux vont bon train pour le parachèvement des textes de la nouvelle convention collective! Après avoir peaufiné la version intégrale envoyée au SEUQAM le 29 juillet 2020, l’Université a analysé les commentaires que le SEUQAM lui a transmis le 10 septembre dernier. Toutes ces étapes constituent un exercice exigeant, qui requiert patience et grande minutie de tous les intervenants. 

Le point au 16 juillet 2020

La Direction de l’Université se réjouit de l’adoption récente par l’assemblée générale du SEUQAM, dans une forte proportion, de l’entente de principe modifiée intervenue au mois de juin, entre elle et le comité de négociation du SEUQAM.

Les parties mettent actuellement tous les efforts nécessaires afin de pouvoir procéder à la signature de la nouvelle convention collective dans les meilleurs délais. Celle-ci prendra effet à partir de la date de sa signature et sera valide jusqu’au 31 mai 2023.

Le point au 1er mai 2020

L’Université a invité la partie syndicale à continuer les discussions malgré le contexte de pandémie lié à la COVID-19. La situation rend évidemment l’exercice plus complexe, mais ce dernier demeure nécessaire afin de pouvoir en arriver à une entente signée dans les meilleurs délais.

C’est donc en présence du conciliateur que deux séances de conciliation ont eu lieu les 1er et 20 avril, par vidéoconférence. Les parties continuent d’échanger des textes et de discuter de ceux-ci.

Aussi, dans le contexte actuel de pandémie, des rencontres de relations de travail ont lieu de manière plus fréquente entre l’Université et le SEUQAM afin d’assurer un canal de communication efficace. Il est important de maintenir une bonne communication dans ce contexte hautement évolutif.

C’est également dans un souci de s’adapter au contexte qu’une lettre d’entente a été signée entre les parties afin de suspendre certains délais prévus à la convention collective jusqu’au 8 mai. Nous avons ainsi voulu assurer que les droits et obligations de tous ne soient pas trop affectés par cette situation exceptionnelle.

Le point au 26 février 2020

Une rencontre de conciliation a eu lieu le 25 février, au sujet des trois points à finaliser. Le travail se continuera en présence du conciliateur les 12 mars et 1er avril prochain.

À la demande du conciliateur, les parties sont tenues de ne pas commenter plus longuement les discussions en cours.

Le point au 19 février 2020

À l’issue des séances de négociation du 17 janvier et du 6 février 2020, la très grande majorité des textes de la nouvelle convention collective UQAM-SEUQAM est finalisée. Certains points demeurent toutefois en litige, à savoir :

  1. La date de paiement des augmentations salariales
  2. La durée de la convention collective
  3. L’aménagement de certains de congés pour les personnes employées à statut particulier

Lors de la dernière journée, le Syndicat a choisi de quitter la table de négociation en après-midi, mettant ainsi fin aux travaux. Afin de favoriser la signature de la nouvelle convention dans les meilleurs délais, l’Université a donc demandé au ministère du Travail de nommer un médiateur-conciliateur. Cette personne sera présente lors de la prochaine séance de négociation, le 25 février 2020.

Communiqués

SPPEUQAM

Le point au 18 mars 2022

Vous trouverez sous ce lien le communiqué INFO-Direction diffusé le 18 mars 2022.

Le point au 2 novembre 2021

L’Université a été informée par le Syndicat des professeures et professeurs enseignants (SPPEUQAM) qu’une demande de conciliation a été déposée au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale par le Syndicat le 1er novembre 2021. L’Université exprime sa confiance que cette démarche de conciliation aidera les parties à parvenir à une entente négociée dans les meilleurs délais.

Vous pouvez consulter ici le texte intégral du communiqué INFO-Direction publié le 2 novembre 2021.

Le point au 21 juillet 2021

Lors des séances de négociation ayant eu lieu en mai, juin et juillet, les parties ont discuté des propositions de textes portant sur différents thèmes. Afin d’assurer l’avancement des négociations, les rencontres reprendront à la fin du mois d’août.

Le point au 14 mai 2021

Depuis le mois de mars, plusieurs rencontres ont eu lieu entre les parties au cours desquelles elles ont eu l’occasion d’échanger sur leurs demandes, afin d’en avoir une compréhension mutuelle. Dans le but d’assurer une bonne gestion des séances, il a été convenu de poursuivre les négociations par bloc de discussion, chacun comportant un thème spécifique. Le premier bloc de discussion étant maintenant amorcé par les parties, de nouvelles dates pour les mois à venir ont été ajoutées au calendrier des séances.

Le point au 22 mars 2021

Lors de la séance du 19 mars 2021, l’Université a déposé son cahier de demandes et le syndicat a complété son dépôt en présentant ses demandes à incidence monétaire. Le dépôt des demandes étant maintenant terminé de part et d’autre, les parties ont discuté du processus en vue des prochaines séances. La prochaine rencontre aura lieu le 25 mars prochain.

Le point au 13 mars 2021

La rencontre de négociation prévue le 11 mars dernier ayant malheureusement dû être annulée, l’Université et le Syndicat ont rapidement prévu d’autres dates de rencontres. Les prochaines séances auront lieu les 19 et 25 mars, ainsi que les 8, 9 et 22 avril 2021.

Le point au 18 février 2021

Une rencontre entre les parties a eu lieu le 11 février 2021. La séance a été consacrée à clarifier les demandes syndicales afin de s’assurer de bien comprendre la portée de celles-ci. L’exercice se poursuivra lors de la rencontre du 11 mars prochain, alors que le syndicat a annoncé vouloir faire une présentation en vue de compléter son dépôt du volet normatif.

Le point au 29 janvier 2021

Le SPPEUQAM a déposé son cahier de demandes pour la majorité des clauses normatives lors de la première séance de négociation qui a eu lieu le 15 janvier 2021 en visioconférence. Lors de cette rencontre, le syndicat a présenté de façon globale les grands axes de ses demandes. La prochaine rencontre de négociation est prévue le 11 février. 

Le point au 18 janvier 2021

La convention collective actuelle étant échue depuis le 31 décembre 2019, l’Université était en attente du signal de la partie syndicale afin de planifier la prochaine négociation. C’est maintenant chose faite et une première séance de négociation a eu lieu le 15 janvier 2021, au cours de laquelle le cahier des demandes syndicales a été déposé. Dans le contexte de la pandémie, les rencontres s’effectueront uniquement par visioconférence jusqu’à nouvel ordre. Le processus de négociation et le calendrier des séances doivent être discutés entre les parties.

Le point au 16 juillet 2020

Dans le contexte particulier de pandémie qui prévaudra toujours à l’automne 2020 et ayant comme objectif de soutenir son personnel enseignant, l’Université est fière d’avoir pu annoncer une hausse de 30 % du budget d’auxiliaires d’enseignement, l’ajout d’expertises en technopédagogie ainsi que l’octroi d’un montant unique de 300 $ par membre pour défrayer les dépenses liées à la prestation de cours en ligne ou à distance au trimestre d’été ou d’automne. D’autres mesures, telles que l’acquisition de nouvelles licences informatiques, le prêt d’équipements et l’accès à des salles médiatisées (ou locaux de classe) pour l’enseignement en ligne font également partie des moyens mis de l’avant.

Par ailleurs, l’Université et le SPPEUQAM continuent de discuter de façon constructive des enjeux particuliers de l’enseignement à distance pour le trimestre d’automne 2020.

Le point au 1er mai 2020 

Dans le contexte actuel de pandémie, des rencontres de relations de travail ont lieu de manière plus fréquente entre l’Université et le SPPEUQAM afin d’assurer un canal de communication efficace. Il est important de maintenir une bonne communication dans ce contexte hautement évolutif. Dans cette perspective, des discussions ont mené à la conclusion d’une lettre d’entente entre les parties relativement à des modalités particulières en lien avec l’enseignement, et ce, pour la fin de la session d’hiver et la session d’été 2020.

C’est également dans un souci de s’adapter au contexte qu’une lettre d’entente a été signée entre les parties afin de suspendre certains délais prévus à la convention collective jusqu’au 7 septembre. Nous avons ainsi voulu assurer que les droits et obligations de tous ne soient pas trop affectés par cette situation exceptionnelle.

Le point au 19 février 2020

La convention collective actuellement en vigueur est échue depuis le 31 décembre 2019. Le Syndicat a annoncé un dépôt vers le mois de mai 2020.

SPUQ – Maîtres de langue

Le point au 16 juillet 2020

Dans le contexte particulier de pandémie qui prévaudra toujours à l’automne 2020 et ayant comme objectif de soutenir son personnel enseignant, l’Université est fière d’avoir pu annoncer une hausse de 30 % du budget d’auxiliaires d’enseignement, l’ajout d’expertises en technopédagogie ainsi que l’octroi d’un montant unique de 300 $ par membre pour défrayer les dépenses liées à la prestation de cours en ligne ou à distance au trimestre d’été ou d’automne. D’autres mesures, telles l’acquisition de nouvelles licences informatiques, le prêt d’équipements et l’accès à des salles médiatisées (ou locaux de classe) pour l’enseignement en ligne font également partie des moyens mis de l’avant.

Par ailleurs, l’Université et le SPUQ-Maîtres de langue continuent de discuter de façon constructive des enjeux particuliers de l’enseignement à distance pour le trimestre d’automne 2020.

Le point au 1er mai 2020

C’est chose faite : la convention collective a été signée le 16 avril dernier. En plus des augmentations salariales, la nouvelle convention bonifie le régime de perfectionnement, met en place un projet pilote concernant les conditions d’octroi du statut de professeure, professeur associé, et procède à une mise à niveau des modalités en lien avec la mise à pied d’une personne maître de langue.

Il a été convenu de débuter dès maintenant la mise en place des nouvelles dispositions quant aux congés de perfectionnement. Ceux-ci ont été bonifiés, notamment par l’ajout de deux congés d’une année et par un programme de perfectionnement incluant le remboursement de frais de scolarité et de certains frais connexes. L’École de langues pourra ainsi débuter son appel à tous sous peu.

Le point au 19 février 2020

La Direction de l’Université se réjouit de l’adoption récente par l’assemblée générale des maîtres de langue, dans une forte proportion de 94 %, de l’entente de principe intervenue entre elle et l’unité de négociation des maîtres de langue rattachée au Syndicat des professeurs et professeures (SPUQ).

Cette entente de principe a été soumise pour approbation au Conseil d’administration de l’UQAM à l’occasion de la séance du 18 février 2020.

SPUQ – Professeures et professeurs

Le point au 16 juillet 2020

Dans le contexte particulier de pandémie qui prévaudra toujours à l’automne 2020 et ayant comme objectif de soutenir son personnel enseignant, l’Université est fière d’avoir pu annoncer une hausse de 30 % du budget d’auxiliaires d’enseignement, l’ajout d’expertises en technopédagogie ainsi que l’octroi d’un montant unique de 300 $ par membre pour défrayer les dépenses liées à la prestation de cours en ligne ou à distance au trimestre d’été ou d’automne. D’autres mesures, telles l’acquisition de nouvelles licences informatiques, le prêt d’équipements et l’accès à des salles médiatisées (ou locaux de classe) pour l’enseignement en ligne font également partie des moyens mis de l’avant.

Par ailleurs, l’Université et le SPUQ continuent de discuter de façon constructive des enjeux particuliers de l’enseignement à distance pour le trimestre d’automne 2020.

Le point au 1er mai 2020 

Dans le contexte actuel de pandémie, des rencontres de relations de travail ont lieu de manière plus fréquente entre l’Université et le SPUQ afin d’assurer un canal de communication efficace. Il est important de maintenir une bonne communication dans ce contexte hautement évolutif.

Le point au 19 février 2020

La convention collective actuellement en vigueur viendra à échéance le 31 mai 2022.

Associations

ACUQAM

À venir.